A découvrir en ligne – Ecologie

« Le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves » disait Eleanor Roosevelt, et les personnes qui croient en leurs rêves pour améliorer notre planète sans l’abimer sont de plus en plus nombreux. Avec un climat de plus en plus dur pour la faune et la flore, les gens prennent doucement mais sûrement conscience que certaines de leurs habitudes ont des conséquences négatives pour l’environnement et nous-même.

A l’occasion de la projection du film « Demain » réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent à Grain de sel le 5 mars, j’ai souhaité présenter 3 films traitant de la sensibilisation à l’écologie, connus ou non mais contenant des messages intelligents, parfois subtils ou direct.

1er film : Océans

Dans ce film, sorti le 27 janvier 2010, réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, on nous dévoile la beauté des océans avec ses nombreuses espèces qui y vivent mais également l’impact des pratiques de l’être humain comme la pêche intensive ou encore la pollution.

Océans a nécessité 4 années de tournage pour avoir les images qu’il fallait pour concevoir ce fabuleux documentaire : le dynamisme de chaque image, la diversité des espèces sous-marines (90 animaux filmés) et surtout le message poignant sur la dangerosité de l’empreinte envahissante de l’homme sur la mer. Ce film, très efficace, alarme avec des images parfois très dures sur l’effet néfaste de notre présence sur l’océan si on s’en sert comme on le veut et sans le respecter. Océans est un film réaliste et poignant doté d’une morale bien pensée, à recommander absolument.

2ème film : Wall-E

Changement de registre pour le deuxième film avec le film d’animation « Wall-E » signé Pixar.

Sorti le 30 juillet 2008 et réalisé par Andrew Stanton, réalisateur du film « Le monde de Nemo » et sa suite ainsi que 1001 pattes, ce film nous raconte l’histoire d’un petit robot appelé Wall-E (prononcez Walli ) vivant seul sur terre. Il y a 700 ans toute la population terrestre l’a quitté en raison de sa pollution devenu trop abondante, depuis, le petit robot est chargé de nettoyer entièrement la Terre. Seulement son quotidien sera bousculé quand il rencontre Eve, un robot plus performant dont il tombe amoureux… Mais cette dernière va devoir retourner dans le vaisseau qui l’a envoyé en mission. Wall-E, extrêmement curieux, décide de la suivre et va vivre une incroyable aventure.

9ième film du studio ayant donné naissance à Toy Story, l’histoire de ce petit robot a touché beaucoup de monde et également fait rire, Wall-E est vite devenu une des mascottes de Pixar. Ce film aborde un thème qui nous concerne tous : la surconsommation. Wall-E est le dernier être à exister sur Terre du fait de la pollution par les déchets laissés par nous-même. Pixar a voulu montrer l’impact que risque d’avoir plusieurs de nos habitudes qui peuvent être dangereuses pour notre planète et cela est montré de manière direct et intelligente.

Wall-E est un film d’animation à deux casquettes, celle du divertissement pour toute la famille et celle d’un film militant qui incite à réduire notre consommation.

3ème film : Le peuple migrateur

Retour sur le film documentaire avec le troisième et dernier film de l’article.

Sorti le 12 décembre 2001, réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, ce film suit une trentaine d’espèces d’oiseaux migrateurs à travers la planète : cigognes, grues, oies, cygnes et beaucoup d’autres, montrant leurs vies semées d’embuches.

Grand succès lors de sa sortie, Le peuple migrateur dénonce les pratiques nocives pour ces créatures que nous voyons dans les airs tous les jours, on nous montre l’effet de la pollution sur eux mais aussi la pratique de la chasse intensive mettant de nombreuses espèces en danger.

Avec de magnifiques images de leurs voyages, le film montre le périple impressionnant de chaque espèce avec des jeux de lumières très agréables et ne cache jamais les dangers qui les guettent, le spectateur peut être à la fois ébloui par la beauté de ces animaux et choqué par le sort de certains. Voir Le peuple migrateur, c’est aussi voir comment l’être humain peut saccager la nature sans en mesurer les conséquences.

Ces trois films ont pour objectif premier de nous faire prendre conscience que certains actes commis par l’homme peuvent affecter de manière violente la planète et ils le font de la bonne manière : en présentant la beauté de la nature et l’aspect négatif des actions humaines.